Blog

La VCTE™ : une technologie exclusive d'élastographie

22.01.2018

Interview de Laurent Sandrin, Chairman and Chief Technology Officer chez Echosens

 

Pouvez-vous nous présenter brièvement les principes de la VCTE™?

 

Le FibroScan® repose sur une technologie unique et brevetée : la VCTE™. La VCTE™ est un acronyme anglo-saxon qui veut dire « Vibration Controlled Transient Elastography » ou en français « Elastographie impulsionnelle à Vibration Contrôlée ».

En VCTE™, on engendre une onde de cisaillement. L’onde de cisaillement est une onde élastique basse fréquence qui se propage à travers les tissus. Cette onde à une propriété extraordinaire : sa vitesse varie en fonction de l’élasticité. La sonde du FibroScan® est posée à la surface de la peau, elle vibre, engendre une onde de cisaillement qui se propage dans le foie. Pour en mesurer la vitesse, on va utiliser des ultrasons car les ultrasons, eux, ne sont pas sensibles à la variation d’élasticité.

 

Quels sont les avantages de la VCTE™?

 

La VCTE™  présente plusieurs avantages.

Premier avantage : c’est un contrôle parfait de l’onde de cisaillement. L’onde de cisaillement est la source de la mesure puisque c’est sa vitesse  qui va nous permettre de définir l’élasticité.

On contrôle parfaitement avec le FibroScan® l’amplitude de l’onde de cisaillement et sa fréquence. Sa fréquence est de 50Hz, c’est important de toujours garder cette fréquence de manière à pouvoir  comparer les mesures quelque soit le patient, quelque soit l’endroit dans le monde ou il est mesuré.

Le deuxième avantage de la VCTE™ est que la procédure qui est utilisée pour les examens réalisés avec le FibroScan® est très standardisée : toujours le même nombre de mesures, toujours la même méthode d’acquisition, les mêmes caractéristiques de l’onde de cisaillement. C’est très important pour s’assurer que le résultat est très reproductible et robuste.

 

 Pouvez-vous nousexposer de manière synthétique les études cliniques réalisées sur la VCTE™?

 

La première application de l’élasticité hépatique est la corrélation avec le degré de fibrose hépatique qui est obtenu par biopsie. De nombreuses études ont montré qu’il y a une excellente corrélation dans le cadre de la cirrhose et une très bonne corrélation dans le cadre de la fibrose mutilante et la fibrose significative.

D’autres études ont montré que l’élasticité avait également un intérêt par elle-même parce qu’elle est également sensible à d’autres conditions hépatiques. Je pense en particulier à la congestion hépatique et à l’inflammation.

Plus récemment, des études ont montré que l’élasticité permettait de prédire la survie des patients et je pense que c’est peut être le plus important.

Enfin, je voudrais ouvrir également vers de nouveaux paramètres que l’on peut mesurer avec la VCTE™.  Je pense en particulier au CAP™ qui est une atténuation ultrasonore contrôlée par la mesure d’élasticité et qui permet de quantifier la stéatose dans le foie.